Quelle différence entre psychologue et sophrologue ?

Psychologue et sophrologue

Publié le : 15 août 20226 mins de lecture

Vous entendez souvent le terme sophrologie et psychologie dans le domaine médical, mais vous ignorez les différences entre les deux disciplines. Pour savoir auprès de quel spécialiste vous devez vous rendre, informez-vous d’abord sur la spécificité de chaque discipline. La sophrologie tout comme la psychologie a une portée mentale, mais le mode opératoire ainsi que l’objectif diffèrent l’une de l’autre. Alors, comment faire pour les différencier ?

Sophrologie : de quelle discipline s’agit-il ?

La sophrologie est une discipline qui intervient sur la conscience. Son objectif est d’assister enfants et adultes à mieux faire face à de nombreuses épreuves, notamment l’anxiété, la dépression, l’angoisse, la perte de confiance en soi ou encore les problèmes de sommeil. Les patients qui souffrent de douleurs liées à leur maladie peuvent également suivre une séance de sophrologie. Les douleurs liées à l’accouchement peuvent également être apaisées dans le cadre de cette discipline.

Lors d’une séance de sophrologie, le sophrologue est centré sur la personne. Il ne prend pas en compte ni le passé, ni le vécu de son client. Bien entendu, ce dernier est libre de parler de tous les poids qui pèsent sur ses épaules. Cela permet également au sophrologue de mieux comprendre la situation délicate dans laquelle son client se trouve.

Afin de réussir la séance, le sophrologue commence par établir une relation de confiance avec son client. Son objectif ici est de faire en sorte que ce dernier s’ouvre totalement à lui. Une fois que c’est fait, il oriente son intervention sur trois piliers importants à savoir le corps, l’émotion et le mental. Le sophrologue est souvent confondu avec le psychologue. Rendez-vous sur le site psychologue-saintes.fr pour de plus amples informations à ce sujet. A noter qu’une séance de sophrologie peut se pratiquer de manière individuelle ou collective. Vous pouvez alors bénéficier d’une séance groupée dans le cas où le problème auquel les membres de votre famille font face est assez similaire. Vous pourrez alors profiter d’un bien-être collectif.

Lors d’une séance de sophrologie, il se peut que vous soyez amené à faire des exercices de relaxation, de visualisation ou encore de respiration si le sophrologue le juge nécessaire. Grâce à l’assistance de ce professionnel de santé, vous serez en mesure de surmonter les problèmes auxquels vous faites face.

Comprendre la psychologie

Le psychologue est un spécialiste de l’inconscience. Pour pouvoir intervenir, ce professionnel de santé pose de nombreuses questions à son patient. Son objectif ici est de déterminer la souffrance psychique à laquelle son client fait face. Ainsi, il sera en mesure de déterminer la solution adéquate pour résoudre la situation du client.

Lors d’un traitement d’ordre psychologique, le comportement du corps permet au psychologue de mieux comprendre la situation psychique du patient. Il en déduit , à cet effet, les meilleurs traitements ou encore le déroulement des séances.

Le psychologue à Saintes est bien placé pour traiter des problèmes d’anxiété, de dépression, d’angoisse, de douleur psychique ou encore des insomnies. Si le sophrologue traite aussi certains de ces aspects, le mode opératoire diffère car le psychologue se base sur le passé pour déterminer les causes. Il procède à l’interprétation des éléments qu’il récolte afin de dénicher les meilleures solutions.

Quelles différences entre psychologue et sophrologue ?

La médecine douce est de plus en plus sollicitée en France pour tous les avantages qui en découlent, mais également en raison de l’absence d’effet secondaire. Parmi les disciplines les plus sollicitées se retrouvent la sophrologie et la psychologie. Ces deux disciplines ont un objectif assez similaire, mais le mode d’intervention diffère. Le sophrologue s’occupe de résoudre les problèmes d’ordre psychologique et se basant sur le comportement du patient. Il ne prend en compte ni son passé ni son vécu. Pour ce professionnel, l’état actuel du patient permet de déterminer les problèmes auxquels il fait face. En revanche, le psychologue procède à l’analyse du passé de son patient pour identifier les problèmes auxquels ils font face.

Ces deux disciplines ont des avantages comme des limites. Cependant, les avantages qui en découlent sont intéressants et ils sont souvent exploités par les médecins conventionnels pour compléter les traitements qu’ils prescrivent à leurs patients. Les médecins ont leur choix quant à la discipline adéquate et n’hésitent pas à envoyer leurs patients auprès d’un sophrologue ou d’un psychologue qui collabore avec eux.

Deux disciplines qui se complètent

La sophrologie et la psychologie sont certes deux disciplines différentes, mais elles se complètent. En effet, il arrive que la séance de sophrologie ne suffise pas à déterminer les problèmes auxquels les patients font face. Le psychologue doit alors intervenir afin de puiser dans le passé des patients les situations qui sont à l’origine de leurs problèmes d’ordre psychique.

Grâce à la combinaison entre la sophrologie et la psychologie, un certain équilibre est obtenu dans le cadre du traitement des patients. Qui plus est, un meilleur résultat est obtenu et les patients bénéficient du mieux-être rapidement. 

Comment choisir son bol tibétain ?
Les bases de méditation pour les débutants

Plan du site