Changez d’état d’esprit avec la méditation du sourire intérieur

La méditation du sourire intérieur est une technique de méditation maintes fois reprises dans divers contextes de développement personnel. Je vous propose aujourd’hui une méditation simple et aisée à s’approprier. Il s’agit d’ailleurs davantage d’une introspection que d’une méditation puisqu’elle peut se pratiquer dans divers contextes, dans la salle d’attente avant un entretien, dans le métro avant un rendez-vous amoureux, ou dans toutes circonstances qui influencent notre état d’être.

Nous sommes tous plus ou moins sensibles aux émotions, aux circonstances extérieures, à divers facteurs de la vie qui viennent modifier sensiblement ou grandement notre état d’esprit, bien que nous nous engagions à le garder le plus positif possible chaque jours. Nous nous laissons abattre par un découragement passager, nous invitons Tristesse et Anxiété à prendre le café dans notre salon intérieur. Nous ne savons pas toujours comment insuffler en nous même un vent frais et joyeux qui viendra nous soutenir et nous aider à repartir du bon pied.

Sourire est parfois considéré comme un message du cœur. Lorsqu’il est sincère, le sourire entre directement en lien avec notre cœur. Si nous essayons maintenant de sourire, nous prenons conscience que ce simple geste stimule chez nous plusieurs centres énergétiques. Les plus faciles à ressentir, par la majorité d’entre nous, sont le chakra solaire, le chakra du cœur et le chakra de la gorge, directement lié au sourire.

Lorsque nous sourions, notre ventre se détend, le cœur est plus léger, et les mots semblent plus faciles à exprimer. Le sourire spontané influence naturellement notre état d’être. Imaginons alors les effets bénéfiques d’un sourire en pleine conscience.

Lorsque vous souriez à quelqu’un, ou lorsque quelqu’un vous sourit, au-delà de l’échange chimique et hormonal qui se produit, un échange plus subtil se ressent. Comme une petite goutte de joie dans l’océan de nos tourments.

La méditation du sourire intérieur cultive la pleine présence à nous-mêmes, nous sommes notre meilleur compagnon de vie, celui ou celle qui sera toujours présent pour nous sourire. Elle permet de créer avec nous-mêmes cette même complicité que nous avons avec un bon ami ou notre bien-aimé lorsque nous échangeons un petit sourire qui en dit plus long qu’un discours.

Cultiver cette complicité avec nous-mêmes à travers la méditation du sourire intérieur est une façon d’engager un dialogue avec nos centres énergétiques, de leurs manifester notre bienveillance et notre joie.

Cette méditation permet également de s’ancrer dans notre corps physique en installant en nous, à travers les sensations de notre corps, ce sourire bienveillant.

Le sourire intérieur pour changer d’état d’esprit : éveiller les sentiments naturels d’amour, de gratitude et de joie en nous.
Installons-nous en posture de méditation, ou dans toute posture confortable compte tenu de nos circonstances. Prenons le temps de nous ancrer dans le sol en portant notre conscience sur notre racine. Nous pouvons formuler l’intention mentale de transformer notre état d’esprit actuel qui n’est pas constructif.

Nous accompagnons la méditation de gestes physiques (si cela vous est possible), afin de bien prendre conscience de nos centres énergétiques.

Ainsi nous plaçons nos mains en haut de nos cuisses, sur l’aine. Nous prenons conscience de cet espace entre nos hanches, nous plaçons notre attention sur la voute pelvienne que nous relâchons totalement. Nous sentons nos organes sexuels s’ouvrir et s’épanouir. Après nous être installé confortablement dans cette zone, nous sentons les éventuels gênes ou sensations désagréables, que nous évacuons à chaque expiration.

Lorsqu’une certaine paix s’installe dans cette zone, nous pouvons ressentir de la compassion et de la gratitude pour toutes les tâches que cette partie de votre corps remplie à chaque instant pour nous, sans que nous nous en rendions compte. Nous créons un sourire sur nos lèvres. Nous pouvons le sentir dans notre cœur en ressentant le sentiment d’amour qui accompagne le sourire. Alors nous faisons descendre tranquillement ce sourire et cet amour jusque dans notre voute pelvienne. Nous installons un sourire intérieur dans notre Chakra Mūladhāra.

Nous plaçons désormais nos mains au niveau de notre bas ventre, sur les ovaires pour les femmes. Nous répétons alors la même démarche. Nous prenons conscience de tout cet espace dans notre bassin en massant toute la zone du bas ventre et des lombaires. Puis, nous expirons les gênes et tensions. Nous créons un sourire sur nos lèvres et dans notre cœur, que nous faisons descendre avec notre conscience jusque dans cette zone et particulièrement dans les ovaires des femmes. Alors nous ressentons de la gratitude pour toutes les fonctions qui sont remplies par cette partie de notre corps à chaque instant, sans jamais nous laisser tomber. Nous prenons conscience que nous sommes toujours là pour nous-mêmes. Nous sourions à Svādhisthāna Chakra.

Nous plaçons ensuite nos mains sur notre ventre, au dessus du nombril et en dessous de la poitrine. Nous ressentons notre présence dans nos organes digestifs, notre second cerveau. Nous évacuons les tensions par l’expiration. Nous sentons de la gratitude pour tout le merveilleux travail de ces organes qui assurent notre construction par la transformation des aliments en éléments nutritifs. Nous créons un sourire et nous prenons conscience que le simple fait de sourire détend notre ventre, ouvre notre plexus solaire, et nous procure joie et confiance. Nous installons ce sourire et cet amour dans Manipūra Chakra.

Nous plaçons nos mains sur notre poitrine, nous prenons conscience de tout l’espace dont nous disposons dans notre cage thoracique pour respirer et pour aimer. Nous prenons conscience que nos côtes sont mobiles et que nous pouvons ouvrir cette zone pour ressentir plus de liberté en nous-mêmes. Nous prenons conscience des tensions de cette zone que nous expirons avec de grandes et profondes respirations libératrices. Nous créons un sourire sur nos lèvres et naturellement nous laissons émerger la joie et l’amour de notre cœur. Nous restons là quelques instants en présence de cet amour, nous y installons notre sourire et nous ressentons de la gratitude pour les battements de notre cœur qui nous font vivre à chaque instant, de notre respiration qui nous nourrie en oxygène. Nous sourions avec Anāhata Chakra.

Nous plaçons ensuite nos mains de part et d’autre de notre nuque et gorge que nous pouvons aider à se détendre par un massage. Nous répétons l’évacuation des tensions sur l’expiration. Puis nous créons un sourire et nous faisons monter l’amour de notre cœur jusque dans notre gorge et nous l’y installons avec notre sourire. Nous ressentons de la gratitude pour cette partie de notre corps qui nous permet de nous exprimer par le verbe. Nous sourions à Vishuddhi Chakra.

Nos mains se placent sur notre front que nous pouvons masser. Nous prenons conscience de toute cette zone sous nos doigts qui renferme notre intelligence cérébrale. Nous prenons conscience que nos yeux se détendent et se posent tranquillement dans leurs orbites. Nous relâchons l’ensemble des muscles du visage et de notre boite crânienne. Nous ressentons beaucoup de compassion pour cette partie de nous souvent tourmentée par des pensées négatives et récurrentes, par des tensions. Nous prenons conscience que nous pouvons la mettre au repos. Nous créons un sourire sur nos lèvres, nous allons chercher le sentiment d’amour qui accompagne le sourire et nous le déposons sur notre front. Nous sourions à Ajna Chakra.

Enfin, nous laissons tomber nos bras et nous portons notre attention sur le sommet de notre tête. Nous pouvons ressentir comme des petits effleurements. Nous expirons toutes les gênes et tensions. Puis nous créons notre plus beau sourire qui vient finaliser la méditation. Nous plaçons par visualisation ou par ressenti notre sourire au sommet de notre crâne comme un sourire flottant plein de joie. Nous sourions à Sahasrāra Chakra.

La totalisation de la méditation : prendre conscience de l’harmonie en nous
Pour totaliser la méditation, nous nous visualisation avec tous ces sourires à chaque étage de notre corps. Nous prenons alors conscience que l’ensemble de nos centres énergétiques vibrent à l’unisson sur la joie. Nous prenons conscience que notre état d’esprit à changé et qu’une harmonie s’est créée en nous. Nous portons notre conscience à nouveau sur notre racine pour nous enraciner avant de sortir de la méditation.

Nous pouvons alors revenir à notre vie en ayant totalement changé de couleur intérieure. Nous nous sourions et tout nous sourit.

Les effets du changement d’état d’esprit
Comme nous changeons d’état d’esprit, nous changeons de vibration et donc nous changeons de fréquence. D’un point de vue quantique, nous entrons en résonance avec des évènements, personnes et autres éléments de l’univers qui vibrent sur la même fréquence vibratoire que nous. Nous attirons à nous un autre type d’expérience et nous nous co-créons une vie en accord avec notre état d’être.

La gratitude et les sentiments d’amour et de joie que nous ressentons avec cette méditation sont véritablement transformateurs. Nous ne pouvons rester ainsi sans cesse et nous aurons d’autres découragements et d’autres invités surprises dans notre salon intérieur, mais nous savons que nous avons un compagnon fiable qui nous relèvera toujours, notre sourire.

Nous pouvons alors vivre nos émotions pleinement, c’est parfois agréable de se laisser aller au découragement le temps d’une soirée pluvieuse, ou de manifester sa tristesse par des pleurs libérateurs. Nous n’avons plus à craindre de rester coincé dans une émotion car nous savons que nous pouvons nous-mêmes changer notre état d’esprit.

Adapter cette méditation à la vie de tous les jours
Nous pouvons utiliser une manière plus rapide de nous harmoniser à tout moment en installant un sourire dans chacun de nos centres énergétiques en y plaçant notre conscience quelques secondes. Cette méthode permet d’insuffler une dynamique positive rapidement avant un évènement comme un entretien d’embauche et de vibrer sur une fréquence plus proche de la réussite que de l’échec. Nous pouvons aussi prendre 5 minutes dans notre lit le matin au réveil pour nous sourire intérieurement avec l’intention de passer une bonne journée. Commencer la journée en souriant, n’est ce pas là un bon moyen de se lever du bon pied !

Comme tout travail d’intériorité, il faut de la patience et du temps pour apprivoiser cette méthode mais les bénéfices se font rapidement sentir. Cette méditation n’a pas vocation à détenir une quelconque vérité de pratique et peut être adapté par chacun en fonction de son ressenti. En souhaitant tout au moins qu’elle vous donne quelques pistes.

Sélection de retraites en France
De la méditation à la guérison